Ultimate magazine theme for WordPress.

Aboubacar Soumah fait une promesse aux nouvelles autorités guinéennes

0

L’intersyndicale de l’éducation décide de surseoir désormais à toutes ses revendications au profit de la transition en cours en Guinée.

C’est en tout cas c’est qu’a confié le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, ce mardi, à la faveur du lancement des travaux de l’atelier préparatoire de la rentrée scolaire.

Au micro de mosaiqueguinee.com, le leader syndical, à l’origine des différentes crises qui ont profondément secouées le système éducatif ces dernières années, a rassuré de la détermination de l’intersyndicale de l’éducation à accompagner les nouvelles autorités pour la réussite de la transition en Guinée.

« Pendant cette période transitoire nous allons mettre toutes nos revendications de côté, nous allons ensemble faire en sorte pour que tout change au niveau de l’éducation, qu’on sorte de l’ornière. Nous allons accompagner la nouvelle équipe cette fois-ci, avec les objectifs qu’ils se sont fixés pour la refondation de l’État (…). Puisque nous avons vu que le régime sortant à politiser le système éducatif et l’administration. Donc, avec la volonté du gouvernement actuel d’accompagner le système éducatif, il n’y aura pas de grève. Nous les accompagnerons avec volonté pour qu’ils puissent réussir leur mission parce que les objectifs sont très clairs »,a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs signalé que la grève n’est que la dernière arme du syndicat.

« Nous n’utilisons pas la grève par plaisir, c’est lorsque notre interlocuteur n’arrive pas à faire face aux revendications et qu’il n’accepte pas de discuter avec nous, c’est en ce moment que nous utilisons la dernière arme qui est la grève »,a-t-il conclu.

In Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :