Ultimate magazine theme for WordPress.

Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS): quand le maraboutage devient le refuge des cadres qui ont pillé l’institution

0

Décidément, on finira par tout voir à la CNSS après le changement survenu à la tête de la Direction Générale, le 15 décembre passé.

En effet, depuis l’installation de l’actuelle Direction Générale, certains cadres véreux de cette institution se livrent à des pratiques rocambolesques, dignes d’un film nigérien, au jour le jour.

Après le refus catégorique du Directeur Général de suivre la volonté de certains cadres de l’institution et membres du Conseil d’Administration qui souhaitaient à ce qu’il n’y ait pas un œil regardant sur la gestion antérieure et de favoriser la continuité des pratiques de détournement des fonds de l’institution, les travailleurs de la CNSS assistent à des scènes inimaginables dans la plus grande flagrance.

Ces derniers moments, il a été récurrent de découvrir çà et là, des gris-gris dans la cour, les ascenseurs et même dans les bureaux de ceux qui dirigent les destinées de la CNSS notamment celui du Directeur Général Adjoint. En plus, des coqs ont été introduits dans la cour de l’institution dans le but de faire des sacrifices, et tant d’autres faits de maraboutage qui laissent les cadres de la CNSS muets tellement que c’est abasourdissant.

Ces actes ignobles sont non seulement les œuvres de certains cadres de la CNSS en complicité avec d’autres personnes tapis dans l’ombre qui sont contre les réformes entamées par l’actuelle Direction Générale qui a mis à nu toutes les malversations qui se passaient au sein de la Caisse.

Pas plus tard que le lundi 30 mai, c’est un mouton destiné à être immolé un sacrifice qui a été intercepté par les vigiles à la rentrée de l’institution. Pour en savoir davantage sur cette situation, un vigile qui a gardé l’anonymat s’est prêté à nos questions et nous a confiés « le lundi dans la soirée, c’est un haut cadre de la comptabilité qui a tenté de faire un sacrifice de mouton à la CNSS. Mais nous avons rapidement alerté les autorités de l’institution à ce sujet car depuis un certain moment, beaucoup de choses liées au maraboutage se passent ici et nous sommes pointés du doigt pour complicité car c’est nous qui avons le rôle de garder les lieux. C’est pourquoi, nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour ne plus que ce genre de choses se passent ici. On ne peut pas tout dire au micro concernant ce qu’on découvre depuis un temps, mais nous sommes décidés à jouer pleinement notre rôle car c’est pour ça que nous sommes là ».

Pour les supposées causes qui motivent les gens à se livrer à ces pratiques, dans l’anonymat, un cadre de la CNSS nous a confiés également « vous savez, l’actuelle Direction a audité la gestion antérieure de l’institution, et tout le monde attend ces résultats. A cela s’ajoute la rigueur dans l’administration de la CNSS. Donc il y a eu un changement très positif ici. Voilà pourquoi, tous ceux qui sont liés à un détournement quelconque ont la peur au ventre aujourd’hui. C’est ce qui pousse les gens à faire recours à toute sorte de pratique, pour ne pas qu’ils soient épinglés. Pourtant, la balle est déjà partie et on a les doigts croisés en attendant la suite. Par ailleurs, ce qu’il faudrait noter, c’est que quand on gère la chose publique, tôt ou tard on doit s’attendre à rendre des comptes. Donc l’actualité que nous vivons ici aujourd’hui est une leçon pour tout le monde ».

Au regard de cette situation, chacun de nous pourra imaginer la teneur des défis à relever à la CNSS.

Compte tenu du résultat obtenu en si peu de temps suite aux réformes engagées par la Direction, nous pouvons dire que les dirigeants de cette institution ambitionne grand et sont déterminés à travailler avec intégrité et rigueur pour honorer la confiance que le Président de la République, le Colonel MAMADY DOUMBOUYA a placé en eux.

Quant aux nombreux actes de maraboutage et de charlatanisme auxquels s’adonnent quotidiennement certains cadres de la CNSS pour des intérêts égoïstes, il est important de leur rappeler que l’intérêt de la nation prime sur leurs intérêts personnels et égoïstes.

Donc s’ils ne peuvent pas accompagner l’élan du changement amorcé par les nouvelles autorités de cette institution, ils ne doivent pas user de tous les moyens pour freiner cet élan. Car, quand la CNSS émerge c’est pour le bonheur de tous.

Bref, que ceux qui se livrent à ces pratiques sachent que rien n’arrivera à l’homme sauf ce que Dieu a prévu.

N’FA Moussa CAMARA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :