Ultimate magazine theme for WordPress.

Gnéloye : à la barre: « je n’ai jamais insulté… »

0

Le jeune activiste des réseaux sociaux, Ousmane Gnelloy Diallo a comparu, ce jeudi devant la Cour d’appel de Conakry où il a fait appel contre le mandat d’arrêt décerné contre lui par le juge Charles Alphonse Wright au mois de mai dernier. Et qui a également conduit à son arrestation en fin septembre dernier à  l’aéroport international de Conakry-Gbessia alors qu’il quittait le pays.

A la barre, le jeune Gnelloy, poursuivi pour « menaces de mort et injures publiques » à la requête de la fille de l’ex-président de l’assemblée nationale, Kadiatou Diallo « DK », a confié qu’il n’a jamais insulté la plaignante. Mais plutôt il a répliqué aux propos de la sœur de cette dernière qui vit aux Etats-Unis.

« Je n’ai jamais insulté ni menacé DK. Plutôt c’est sa sœur qui vit aux Etats-Unis que j’ai insultée parce qu’elle a été la première à m’insulter sur les réseaux sociaux. En aucun moment j’ai insulté la dame DK. Les gens ont créé des faux comptes en mon nom pour insulter, ce n’était pas moi. Cette dame DK m’a attaqué au haut commandement de la gendarmerie nationale et m’a blessé sur la tête. Mais les gens m’ont conseillé de laisser l’affaire. Donc, j’ai laissé tomber. Il ya beaucoup de gens qui m’insultent nuit et jour sur les réseaux sociaux. Mais je n’ai jamais porté plainte. Vous savez, j’étais avec le pouvoir en place. Donc je me mettais au-dessus dessus de toutes ces injures. Monsieur le président, je n’ai jamais reçu de convocation pour comparaître devant le tribunal ni de mandant d’arrêt qui a été décerné contre moi. J’ai appris tout ça là travers les réseaux sociaux », a expliqué Gnelloy.
Au moment où nous mettions cet article en ligne le prévenu est toujours à la barre.

In Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :